Résultats de la recherche

 
Résultat 1 jusqu'à 4
  • Astuces & Conseils Patrimoine - Scinder votre donation en deux ?
    Pour éviter les droits de donation, les parents font souvent une donation via un don manuel ou bancaire ou devant un notaire néerlandais. Pourquoi peut-il alors être préférable de scinder cet acte de donation en deux ? Comment épargner ainsi des droits de donation si un parent tombait gravement malade ensuite ? Et une telle scission peut-elle aussi s’envisager pour un don manuel ou bancaire ?
    Cliquez ici
  • Astuces & Conseils Patrimoine - Donation : l’importance du délai de trois ans
    Ce délai de trois ans est souvent source de malentendus. Pourquoi peut-il être important d’attendre trois ans entre deux donations et pourquoi vaut-il parfois mieux que le donateur vive encore pendant trois ans ? À quoi être attentif en cas de donation de biens mobiliers ? La situation est-elle différente lorsque vous donnez des biens immobiliers ? Et quid de la donation d’une entreprise familiale ?
    Cliquez ici
  • Astuces & Conseils Patrimoine - Une donation nulle : toujours un problème ?
    Un don manuel ou bancaire ne se passe pas toujours sans problème. Quelles sont les exigences de forme d’une donation et qu’implique exactement l’irrévocabilité d’une donation ? Quelles sont les sanctions ? Quelles sont les conséquences de la nullité d’une donation ? Comment peut-on encore résoudre le problème ? Cette nullité constitue-t-elle vraiment un problème ou est-ce plutôt une opportunité ?
    Cliquez ici
  • Astuces & Conseils Patrimoine - Donation et assurance « mort subite »...
    Si vous décédez dans les trois ans suivant une donation, vos héritiers paieront des droits de succession, sauf si vous la faites enregistrer (et payez des droits d’enregistrement). Une assurance décès temporaire est-elle une solution moins onéreuse ? Une police « mort subite » est en général encore moins chère. En quoi consiste-t-elle et quand est-ce un bon choix ?
    Cliquez ici
 
Résultat 1 jusqu'à 4